Accueil


L'invité(e) du mois

Coups de coeur

Echos du vignoble

A table

La voiture du mois

Et aussi...

Les vins du mois

 

Contact


Informations

 


Votre promotion sur vignoblechos > Plus d'info ici

Bois Savanes à Rhode-Saint-Genêse : qualité thaï de la cuisine et de l'accueil

    Si la Belgique – et en particulier Bruxelles- sont bien fournis en restaurants asiatiques, force est de constater que la qualité est moins souvent au rendez-vous que l‘aigre-douce banalité de cette cuisine qui peut figurer aussi parmi les plus raffinées du monde. C’est pourquoi nous avons le plaisir de vous présenter un restaurant thaïlandais de grande qualité, dont la cuisine le dispute au cadre en matière de raffinement et d’agrément des goûts. Venez donc découvrir le Bois Savanes situé au 208 de la chaussée de Waterloo à Rhode-Saint-Genèse.
    Bois Savanes, c’est une histoire de famille. Succédant à leur maman qui a ouvert la maison il y a 24 ans, Jérome Back et sa sœur Marie ont repris la direction de l’établissement qui occupe toujours un personnel exclusivement thaï. Avant d’évoquer les plats, il convient d’observer le raffinement des lieux, à commencer par le chemin de galets qui vous mène à l’escalier puis au restaurant installé à l’étage.
D’emblée, on retrouve la même ambiance épurée et la chaude élégance des restaurants d’Extrême-Orient.
    En apéritif, nous commandons simplement un verre du vin blanc de la maison. Il s’agit d’un vin de Pays d’Oc de chez Lurton, fruité, sympathique et surtout de qualité.  
    L’intitulé des plats n’est guère différent de celui qu’utilisent les autres restaurants asiatiques. C’est le soin apporté à ceux-ci qui fait la différence. Le Bois Savanes propose, par exemple, un assortiment d’entrées. Un moyen de vous faire une idée du choix du premier plat. Tout est soigné, chaque entrée étant accompagnée de la sauce qui lui convient.
Le choix des plats est vaste : notre choix se pose sur un magret Bois Savanes (miel et soja) et sur du bœuf aux légumes. Nous préférons le magret sans que l’autre plat ne démérite. Un vin rosé de Bandol (25 euros), vif et bien typé,  accompagne ce repas avec bonheur. Pour dessert, nous partageons une portion de tarte au jasmin, heureuse découverte confectionnée sur le principe de la « tatin ».
    Bref, cuisine sympa, accueil chaleureux et soigné, addition très calculée, nous reviendrons bientôt.
Bernard GEERAERD
--------
 légendes :
- Les patrons, Jérôme et sa sœur Marie Back.
- Vue panoramique de la salle    
- Un coin du restaurant


Rédigé par B.G.
Posté le 2008-03-07 17:03:27 / ref_article : 153

version : imprimable

Les 5 derniers articles de cette rubrique
Le resto nueva Buenos Aires: beau voyage argentin à Ixelles
Le Passage, beau (et excellent) restaurant depuis 25 ans...
Le Nueva Buenos Aires: merveilleux voyage des sens à Ixelles
Charlotte, un bon resto"fritkot" de chez nous
Victor et son Tasca Tierras del Sur à Tenerife

Les archives de cette rubrique









 

Newsletter


insérer
votre email

 

Partenaires


Vinibel.be

Spécialisé dans la vente de vins en ligne


saveurs-regions.be

Les Saveurs de nos Régions par Guy Delville, chroniqueur gastronomique

Patrimoine des terroirs
L'association de vignerons Patrimoine des Terroirs
réunit une vingtaine de vignerons de 10 régions françaises.

Rhône Tourisme
 

Pub

 

copyright - www.vignoblechos.com - Newsletter Désabonnement

www.WebC.be

Partenaires