Accueil


L'invité(e) du mois

Coups de coeur

Echos du vignoble

A table

La voiture du mois

Et aussi...

Les vins du mois

 

Contact


Informations

 


Votre promotion sur vignoblechos > Plus d'info ici

L'Opéra à Waterloo : beau (et savoureux) spectacle!

    C’est sur le site d’un ancien restaurant qu’Amerigo Serfilippi a créé à Waterloo, au bord de la chaussée de Tervueren, un très beau (et bon) restaurant italien qu’il a baptisé L’Opéra.  Pour sa quatrième année, l’Opéra vient de bénéficier de quelques retouches telles qu’un agrandissement de la salle sans augmentation du nombre des places et sans qu’il y soit touché à la grande fresque reproduisant la Felice de Venise (voir parmi nos illustrations) que nous aimons beaucoup.
     Après 36 ans passés en Belgique, Amerigo peut présenter un bulletin empli de réussites dans le domaine de la restauration : l’Arlequino à Rhode-Saint-Genêse l’a rendu célèbre avant que l’occasion se présente de créer et d’ouvrir l’Opéra où nous venons de passer une très agréable soirée.     
    Dès l’entrée, l’Opéra se distingue par la qualité de sa décoration. Ici, tout est raffiné et la salle est spacieuse. Les murs viennent de recevoir de nouveaux luminaires en cristal sablé de Murano et les portes  évoquant les hublots caractéristiques des théâtres lyriques sont autant d’exemples exprimés par le patron du souci du beau dans le détail. Malgré les nombreuses personnes présentes, chacun se sent à l’aise dans ce qui pourrait être le décor d’un théâtre.   
    Ce soir-là, les truffes étaient à l’honneur, proposées sous des formes multiples.  Nous les découvrons d’abord associées à une coquille Saint-Jacques parmi les amuse-bouche. Nous avons choisi ensuite deux croquettes au parmesan dont une farcie aux truffes puis un foie de veau (cuit rosé) accompagné d’oignons rissolés. Notre convive a choisi en entrée un carpaccio de boeuf aux truffes noires puis une fricassée de homard et noix de Saint-Jacques  à la cuisson très réussie. Pour accompagner cet agréable repas aux parfums transalpins, nous choisissons un Rubesco 2004 de Lungarotti, jeune et bien vif, dont nous avions dégusté en Ombrie plusieurs millésimes précédents, en compagnie de feu leur producteur.
    Un coup d’œil aux tables voisines permet de découvrir des plats colorés et très bien fournis. On est loin de la caricaturale cuisine « à la loupe ».
    Nous signalerons, enfin, la fidélité manifeste d’une grande partie de la clientèle qui vient souvent apprécier la cuisine italienne de l’Opéra, et, puisqu’il existe, le charmant voiturier qui s’évertue à vous présenter votre voiture devant la porte quand vous quitterez l’établissement.
Bernard GEERAERD
---------------------
Légendes :
-    La fameuse fresque de la Felice de Venise sur l’un des murs du restaurant.
-    Deux aspects de parties du vaste établissement.
---------------------
L'Opéra, chaussée de Tervueren, 178, 1410 Waterloo, tél: 02. 354.86.43


Rédigé par Bernard GEERAERD
Posté le 2008-04-14 18:10:25 / ref_article : 161

version : imprimable

Les 5 derniers articles de cette rubrique
Le resto nueva Buenos Aires: beau voyage argentin à Ixelles
Le Passage, beau (et excellent) restaurant depuis 25 ans...
Le Nueva Buenos Aires: merveilleux voyage des sens à Ixelles
Charlotte, un bon resto"fritkot" de chez nous
Victor et son Tasca Tierras del Sur à Tenerife

Les archives de cette rubrique









 

Newsletter


insérer
votre email

 

Partenaires


Vinibel.be

Spécialisé dans la vente de vins en ligne


saveurs-regions.be

Les Saveurs de nos Régions par Guy Delville, chroniqueur gastronomique

Patrimoine des terroirs
L'association de vignerons Patrimoine des Terroirs
réunit une vingtaine de vignerons de 10 régions françaises.

Rhône Tourisme
 

Pub

 

copyright - www.vignoblechos.com - Newsletter Désabonnement

www.WebC.be

Partenaires