Accueil


L'invité(e) du mois

Coups de coeur

Echos du vignoble

A table

La voiture du mois

Et aussi...

Les vins du mois

 

Contact


Informations

 


Votre promotion sur vignoblechos > Plus d'info ici

Robert Mondavi vient de mourir

    Le père du vin américain vient de décéder dans sa propriété de la Napa Valley. Il avait 94 ans. Né de parents immigrants italiens ayant quitté leur village de Sassoferrato (Marche), Robert avait passé sa jeunesse à Virginia (Minnesota), avant de fonder sa propre Winery en 1966, à 53 ans, dans la Napa Valley. C’était la première entreprise vinicole importante depuis l’abrogation de la Prohibition. Trente ans plus tôt, il avait décroché un diplôme en économie et administration à l’université de Stanford avant de rejoindre son père, grossiste en vins.
        A l’image de nombreux autres jeunes américains partis de rien, sa vie et sa carrière accumulent les succès au prix d’un travail incessant. Très vite,  il  retrouve les plaisirs du Vieux Continent, les bons vins et la bonne table.
    Outre le développement important de ses activités et de la notoriété qu’il apporta au vin américain, on se souviendra en Europe du retentissement apporté à son association avec le français Philippe de Rotshchild pour la création en commun du vin Opus One à Oakville. Ce fut immédiatement un succès international. Sur un plan plus démocratique, le souhait de Robert Mondavi était qu’une bouteille de vin trône sur la table de chaque ménage américain.
    On se souviendra aussi d’actions conjuguées avec des viticulteurs d’autres continent, tels que la famille Frescobaldi en Italie ou avec Eduardo Chatwick de Vina Errazuriz au Chili. Il y a quelques années encore, son fils Tim avait envisagé de créer un vignoble dans le sud de la France mais le projet s’était heurté à l’opposition des habitants du lieu choisi.  Récemment, le groupe Mondavi avait été cédé au groupe mondial Constellation Brands Inc. On avait évoqué la somme d’un milliard de dollars pour la transaction.
    Nous avions eu la chance de le rencontrer et de déjeuner à Vinexpo avec lui et son épouse Margriet, d’origine suisse. Nous en garderons le souvenir d’un homme affable, simple et d’abord facile et resté passionné par le vin.
B.G.  



Rédigé par B.G.
Posté le 2008-06-13 11:47:53 / ref_article : 170

version : imprimable

Les 5 derniers articles de cette rubrique
Fitou: une appellation du sud à redécouvrir
Le château de la Terrière en Régnié (Beaujolais)
Priorité à la biodynamie chez Gérard Bertrand
Foire aux vins 2017 chez Carrefour
De bons vins choisis chez Lidl

Les archives de cette rubrique



 

Newsletter


insérer
votre email

 

Partenaires


Vinibel.be

Spécialisé dans la vente de vins en ligne


saveurs-regions.be

Les Saveurs de nos Régions par Guy Delville, chroniqueur gastronomique

Patrimoine des terroirs
L'association de vignerons Patrimoine des Terroirs
réunit une vingtaine de vignerons de 10 régions françaises.

Rhône Tourisme
 

Pub

 

copyright - www.vignoblechos.com - Newsletter Désabonnement

www.WebC.be

Partenaires