Accueil


L'invité(e) du mois

Coups de coeur

Echos du vignoble

A table

La voiture du mois

Et aussi...

Les vins du mois

 

Contact


Informations

 


Votre promotion sur vignoblechos > Plus d'info ici

Le Cap, valeur sûre à toute heure

        Il y a longtemps que nous connaissons la place de la Vieille Halle aux Blés, voisine de la Place St-Jean, derrière le nouveau parlement bruxellois : nous y avons croisé feu le chanteur Ferré Grignard dans sa gloire éphémère, à l’époque où les rêves adolescents nous emportaient face à un verre de rouge improbable que nous dégustions « comme des grands ».
        Trève de nostalgie, 40 ans plus tard, nous y avons découvert le sympathique restaurant Le Cap (ex-« de nuit », selon les plaques des soupirails) que nous évoquons aujourd’hui.
    Présentons rapidement le cadre, très classique mais décontracté, qui indique clairement l’ambiance de brasserie où le plaisir de l’assiette prévaut manifestement sur celui des yeux. Ca tombe bien, c’est également notre choix.
         Le soir où nous y sommes allés, la carte d’automne semblait avoir remplacé celle de l’été. Mais, par bonheur, nous avons retrouvé les classiques de la maison : pâtes, salades et grillades de viandes rouges, sans oublier « nos » croquettes aux crevettes grises dans un appareil où le fromage fondu est très présent. En entrée, notre partenaire a choisi un duo de poissons froids qui avait l’air fort sympathique, le plat principal était composé de jarret de veau jardinière, et d’une entrecôte de belle qualité demandée dans une forme dépouillée, accompagnée d’un simple beurre maître d’hôtel.
        Mais la carte vaste propose également des plats aussi différents que le tartare de saumon aux baies roses, les noix de st-jacques aux herbes fraîches et zeste d’oranges, le bloedpens (boudin noir) à la cassonnade  ou la couronne d’agneau au gingembre et son gratin d’aubergines.
         Nous avons trouvé la carte des vins exhaustive bien que courte, mais chacun devrait y trouver son bonheur. En ce qui nous concerne, il sommeillait dans une bouteille de Saint-Nicolas-de-Bourgueil au vin bien typé en cabernet franc.
Bernard GEERAERD
 ----------------


légende : deux angles de vue différents du restaurant



Rédigé par BG
Posté le 2008-11-21 15:01:33 / ref_article : 187

version : imprimable

Les 5 derniers articles de cette rubrique
Le resto nueva Buenos Aires: beau voyage argentin à Ixelles
Le Passage, beau (et excellent) restaurant depuis 25 ans...
Le Nueva Buenos Aires: merveilleux voyage des sens à Ixelles
Charlotte, un bon resto"fritkot" de chez nous
Victor et son Tasca Tierras del Sur à Tenerife

Les archives de cette rubrique







 

Newsletter


insérer
votre email

 

Partenaires


Vinibel.be

Spécialisé dans la vente de vins en ligne


saveurs-regions.be

Les Saveurs de nos Régions par Guy Delville, chroniqueur gastronomique

Patrimoine des terroirs
L'association de vignerons Patrimoine des Terroirs
réunit une vingtaine de vignerons de 10 régions françaises.

Rhône Tourisme
 

Pub

 

copyright - www.vignoblechos.com - Newsletter Désabonnement

www.WebC.be

Partenaires