Accueil


L'invité(e) du mois

Coups de coeur

Echos du vignoble

A table

La voiture du mois

Et aussi...

Les vins du mois

 

Contact


Informations

 


Votre promotion sur vignoblechos > Plus d'info ici

Célestine: plaisir des papilles au coin de la rue à Uccle

 Ce restaurant aux dimensions intimistes a succédé à La Fauvette, établissement éphémère qui tenait son nom de la petite rue où il se trouve. Souhaitons un futur plus prospère à Célestine, charmante maison que nous venons de découvrir et où nous avons dîné avec plaisir.
 A la tête de l'établissement, Ronald Lapage (aux fourneaux) et Vanessa Hogne (en salle). Après avoir oeuvré dans de nombreuses maisons reconnues, Ronald a décidé de poursuivre la cuisine en solo. Quant à Vanessa, elle rêvait d'être l'hôtesse de son restaurant.
 Depuis toujours méfiant face à une carte trop longue, nous découvrons avec bonheur celle que nous propose Vanessa Hogne: brève mais très variée, elle devrait rencontrer les aspirations du plus grand nombre. Si notre convive porta son choix sur un tartare de Saint-Jacques et langoustines aux copeaux de foie gras, nous avons entamé notre dîner par une crème brûlée de foie gras, abricot au vin moelleux et bâtonnets de pain d'épice. Les deux entrées nous ont beaucoup plu, le principe de présenter le foie gras sous forme de crème brûlée et son accompagnement nous paraissant particulièrement heureux.
 Notre convive poursuit par des filets de rouget barbet, basilic et curry doux. A l'entendre, tant cuisson que mariage du basilic et curry doux étaient parfaits. Pour notre part, nous avons choisi une côte à l'os de cochon du sud-ouest, pickles et frites maison. La cuisson du porc ne nous semblait pas très réussie et le pickles "maison" manquait de goût. Bref, impression en demi-teinte mais la maison mérite une nouvelle visite.
 D'autant plus qu'offrant  une belle complémentarité avec le chef, Vanessa Hogne dirige notre choix de vins vers des bouteilles du Pays d'Oc (distributeur Maison Velu Vins) proposés dans les trois couleurs (blanc, rosé ou rouge), très savoureux et qui ne ruinent en rien le portefeuille. Nous en avons pris un flacon de 50 cl en blanc puis autant en rouge.
 Avant de conclure, il convient de souligner que, mis à part les glaces et les sorbets, tout est préparé dans la maison. Et signalons aussi un lunch proposé du mardi midi au vendredi midi, entrée, plat et café pour 17 €, ce qui constitue une belle surprise.
  Et concluons par une note optimiste: après l'hiver qui s'annonce à grands pas, nous vous conseillons d'expérimenter dès les premiers beaux jours la sympathique terrasse à l'italienne.
Bernard GEERAERD
---------------------
légendes:
- Le patron aux fourneaux, Ronald Lepage et son associée en salle, Vanessa Hogne


Rédigé par B.G.
Posté le 2013-12-20 11:54:24 / ref_article : 388

version : imprimable

Les 5 derniers articles de cette rubrique
Le resto nueva Buenos Aires: beau voyage argentin à Ixelles
Le Passage, beau (et excellent) restaurant depuis 25 ans...
Le Nueva Buenos Aires: merveilleux voyage des sens à Ixelles
Charlotte, un bon resto"fritkot" de chez nous
Victor et son Tasca Tierras del Sur à Tenerife

Les archives de cette rubrique





 

Newsletter


insérer
votre email

 

Partenaires


Vinibel.be

Spécialisé dans la vente de vins en ligne


saveurs-regions.be

Les Saveurs de nos Régions par Guy Delville, chroniqueur gastronomique

Patrimoine des terroirs
L'association de vignerons Patrimoine des Terroirs
réunit une vingtaine de vignerons de 10 régions françaises.

Rhône Tourisme
 

Pub

 

copyright - www.vignoblechos.com - Newsletter Désabonnement

www.WebC.be

Partenaires