Accueil


L'invité(e) du mois

Coups de coeur

Echos du vignoble

A table

La voiture du mois

Et aussi...

Les vins du mois

 

Contact


Informations

 


Votre promotion sur vignoblechos > Plus d'info ici

Charlotte, un bon resto"fritkot" de chez nous

          L'établissement est idéalement situé (surtout quand les travaux de la chaussée d'Alsemberg seront terminés) sur un coin face à la gare d'Uccle-Calevoet dans le sud-ouest de Bruxelles..
          L'origine mêlée de légende du café-restaurant Charlotte évoque la rencontre devenue amoureuse de Charlotte qui préparait et vendait des frites dans son fritkot et d'Emile dan son bistrot. Par un raccourci, le café-restaurant se trouve dirigé par Bruno, patron d'autres restaurants précédemment,  Kevin Devos, ancien client et  Grégoire, ex-directeur de banque.   
          D'entrée, nous étions curieux de découvrir les frites coupées à la main et-surtout- cuites dans de la graisse de boeuf. Rencontre fort heureuse! Cela dit, rien de tel qu'un coup d'oeil sur la carte (fort épaisse) puis sur le tableau plus temporaire des suggestions. La carte rappelle d'abord que l'on peut y manger un petit-déjeuner 7 jours sur 7 et une formule brunch le dimanche en fin de matinée. Suit la liste d'innombrables bières blondes ou ambrées puis une autre de vins des trois couleurs, leur(s) cépage(s) étant utilement indiqué(s) avec la liste.
          Tableau de saison ou carte traditionnelle ?
          Consultons d'abord le tableau de saison et qui; en automne, propose du faisan, du dos de biche et un civet de lièvre. Suit la carte (relativement) classique belge avec côte à l'os, hamburger soigné, carbonnade à la Leffe, vol-au-vent... ainsi qu'une carte pour les enfants.
 Outre des serveurs parfois tatoués et aussi souriants que sympathiques, nous découvrons la carte en dégustant un verre de cava, agréable mise en train. L'ambiance est très bruyante mais nous sommes bien dans une brasserie...
 Nous poursuivons, ma compagne par un dos de skrei en chapelure sur une embeurrée de choux suivi par un plat de ris de veau aux morilles. Pour ma part, ce sera une pièce de boeuf Holstein maturé pendant 49 jours et présentée en tranches, accompagnée de frites excellentes et d'un petit ensemble de salades sympathiques.
 Malgré la carte des vins énumérée plus haut, nous décidons de faire confiance à notre serveur dont l'accent ne cache pas des origines portugaises et nous commençons par un verre de vin blanc portugais délicieux. Nous poursuivrons le repas en nous laissant guider avec bonheur pour les vins.
Bernard GEERAERD
---------------
Légendes:
- Didier, fort sympathique derrière son comptoir
-Vue générale de l'établissement
- La cuisine où les plats sont réalisés à la vue de la clientèle



Rédigé par BG
Posté le 2017-12-05 15:47:05 / ref_article : 515

version : imprimable

Les 5 derniers articles de cette rubrique
Le Buenos Aires resto: merveilleux voyage des sens à Ixelles
Le Nueva Buenos Aires: merveilleux voyage des sens à Ixelles
Charlotte, un bon resto"fritkot" de chez nous
Victor et son Tasca Tierras del Sur à Tenerife
Bruxelles-Centre: bienvenue à la Table de Mus

Les archives de cette rubrique









 

Newsletter


insérer
votre email

 

Partenaires


Vinibel.be

Spécialisé dans la vente de vins en ligne


saveurs-regions.be

Les Saveurs de nos Régions par Guy Delville, chroniqueur gastronomique

Patrimoine des terroirs
L'association de vignerons Patrimoine des Terroirs
réunit une vingtaine de vignerons de 10 régions françaises.

Rhône Tourisme
 

Pub

 

copyright - www.vignoblechos.com - Newsletter Désabonnement

www.WebC.be

Partenaires