Accueil


L'invité(e) du mois

Coups de coeur

Echos du vignoble

A table

La voiture du mois

Et aussi...

Les vins du mois

 

Contact


Informations

 


Votre promotion sur vignoblechos > Plus d'info ici

Fitou: une appellation du sud à redécouvrir

          Installée dans le sud de la France au bord de la Méditerranée et non loin de la frontière espagnole, l'appellation Fitou célèbre ses 70 ans d'appellation d'origine contrôlée. C'est dès 1935 que le Comité de Défense des Vins de Fitou réclame déjà l'appellation d'origine. Puis, la guerre mondiale ralentit les travaux et il faut attendre la Libération pour qu'une commission spéciale de l'INAO vienne constater "les usages locaux, loyaux et constants" respectés pour la production des vins rouges de Fitou. S'en suivent quelques tensions locales quant à savoir le nom des communes qui feront partie de la nouvelle appellation et finalement, ce sont cinq communes du littoral et quatre de l'intérieur des terres qui constitueront l'AOC Fitou.
 Philippe Stuyck, patron de la revue In Vino Veritas et quelques-uns de ses petits camarades viennent de proposer une sélection des vins de l'appellation qui a, fort heureusement, vu la qualité générale de ses vins s'améliorer grandement.
Côté cépages, le carignan et le grenache, principaux au départ, seront suivis par la syrah avant que soient évoqués à moindre intervention cinsault, terret noir, malvoisie...

          C'est notre confrère Marc Van Hellemont qui orchestrera la dégustation, en présence de Philippe Cros, délégué de l'AOC Languedoc et de Sarah Hargreaves, Britannique travaillant comme PR dans la région.
 On y apprendra notamment que cette appellation est formée de deux parties assez différentes séparées par un plateau. La première, du bord de mer et autour de Fitou a une altitude fort plâne d'environ 50 mètres. L'autre partie du vignoble, en revanche, grimpe entre 170 et 300 mètres autour de Tuchan et de Durban. Cette dernière appartient au massif des Corbières.
           Il est évident que la proximité de la mer apporte une influence de douceur et de salinité au vignoble. Et, comme nous le rappelait un ami possédant une maison dans la région, "300 jours de soleil mais au moins autant de jours de vent". Avec l'avantage que ce dernier nettoie régulièrement les vignes de nombreux de ses insectes nuisibles.
           Il y a le Fitou maritime et le Fitou intérieur
           Cela présenté, l'appellation Fitou a bénéficié de progrès très sensibles de qualité. Comme la plupart des appellations françaises, Fitou a pu bénéficier d'oenologues (diplôme universitaire) permettant à ses vins une amélioration qualitative en évitant l'excès de maturité des raisins, le vieux bois (des foudres), et surtout la mise en avant de l'expression du fruit et de la complexité du vin.
 Découvrons d'abord le Fitou maritime: de la sélection faite par In Vino Veritas, nous avons apprécié et retenu pour commencer le Domaine de Carpy 2014 d'une complexité impressionnante marquée par la fraîcheur mais aussi la maturité. Ce sera ensuite le Domaine Maynadier dont la cuvée 2015 est faite de carignan et de grenache à parts égales de 40%. Un rendement fort limité:
32 hl/ha. Nous en retiendrons une bouche faite de beaux fruits  dont la cerise, et de beaux tanins légers.
            Autre découverte, le Mas des Caprices de la famille Mann, composée d'"anciens alsaciens". Mireille et Pierre Mann quittent la proximité de l'Allemagne,  pour Leucate et la Méditerranée proche. Ils ont fait leurs preuves comme vignerons en Alsace et souhaitent poursuivre leur vie entre soleil et Méditerranée... en version biologique.
          Puis, l'appellation Fitou possède de nombreux vignobles et viticulteurs dans sa région "intérieure", soit au coeur des Corbières. Parmi eux, le Domaine du Grand Guilhem, certifié en agriculture biologique. Assemblage de carignan (80%) et grenache (20). Le prix de la bouteille est; quand même, de 25,50€...
Autres exemples de viticulteurs de fitou "intérieure", le Domaine Esclarmonde planté sur 24 hectares autour de la commune de Paziols, ou le jeune domaine Balansa qui sera certifié en bio dès 2019.
          Mais on ne peut passer à côté du fameux Domaine Bertrand-Bergé dont les 36 ha de vignoble ont été reconnus en bio depuis 2011. Parmi ses productions, la Cuvée Mégalithes 2016 composée majoritairement de vieilles vignes de carignan assemblés avec du grenache noir.
Ou encore le château de Nouvelles dont nous avons dégusté le millésime 2015, assemblage de 95% de grenache et 5% de syrah, le tout élevé en cuves de béton. Coût 30 € la bouteille.
Comme on peut le constater, le niveau qualitatif des vins est logiquement rejoint par des prix appréciables. Comme la clientèle semble les suivre...
------------
Sur base d'une dégustation et avec le reportage de la revue "In vino Veritas".
-------------
Légende: Marc Van Hellemont qui présentait la dégustation, Sarah Hargreaves, relations publiques, et Philippe Cros, délégué de l'AOC




Rédigé par BG
Posté le 2018-09-13 14:42:51 / ref_article : 532

version : imprimable

Les 5 derniers articles de cette rubrique
Fitou: une appellation du sud à redécouvrir
Le château de la Terrière en Régnié (Beaujolais)
Priorité à la biodynamie chez Gérard Bertrand
Foire aux vins 2017 chez Carrefour
De bons vins choisis chez Lidl

Les archives de cette rubrique





 

Newsletter


insérer
votre email

 

Partenaires


Vinibel.be

Spécialisé dans la vente de vins en ligne


saveurs-regions.be

Les Saveurs de nos Régions par Guy Delville, chroniqueur gastronomique

Patrimoine des terroirs
L'association de vignerons Patrimoine des Terroirs
réunit une vingtaine de vignerons de 10 régions françaises.

Rhône Tourisme
 

Pub

 

copyright - www.vignoblechos.com - Newsletter Désabonnement

www.WebC.be

Partenaires