Accueil


L'invité(e) du mois

Coups de coeur

Echos du vignoble

A table

La voiture du mois

Et aussi...

Les vins du mois

 

Contact


Informations

 


Votre promotion sur vignoblechos > Plus d'info ici

Francis Boutémy :
Pourquoi les vins de Bordeaux connaissent un tel discrédit !

L'invité qui inaugurera cette rubrique est un personnage emblématique du Bordelais. Il faut dire que Francis Boutémy s'est impliqué avec succès depuis plus de trente ans dans l'activité du vignoble girondin. Ingénieur agronome, il fut notamment le premier secrétaire des Crus classés des Graves de Pessac-Léognan et occupa également des fonctions importantes auprès de l'appellation Saint-Emilion. Actif dans plusieurs mouvements visant à la promotion des vins de Bordeaux, il est aussi président de l'association « Assemblage en Bordeaux », entre autres. En 1989, il reprend les rênes d'une propriété de sa grand-mère, le Château Haut-Lagrange. Idéalement situé à Léognan entre plusieurs crus classés de Graves, un vignoble existait déjà sur ce site en 1764. Pour relancer sa production, Francis Boutémy replante entièrement la vigne avec le souci d'adapter les porte-greffes au terroir, et de respecter scrupuleusement dans son encépagement la tradition de Pessac-Léognan. En blanc, 50% de sauvignon, 50 % de sémillon, en rouge, 45 % de merlot et 55% de cabernet-sauvignon.
Quinze ans plus tard, la vigne de Haut-Lagrange a atteint sa pleine maturité, et le château produit des vins remarquables de finesse, en blanc comme en rouge (A ce sujet, voir notre rubrique « coups de cœur »).

« De très (très) nombreuses propriétés en difficulté »

Mais outre ses talents de vinificateur et de moteur d'appellations, il a aussi créé le groupement Bordeaux Caractères. Francis Boutémy est un observateur privilégié du vignoble bordelais et il ne pratique pas la langue de bois : « Oui, il est vrai que de très nombreuses propriétés bordelaises sont en difficulté financière, voire au bord du dépôt de bilan.
A qui la faute ? D'abord, aux viticulteurs voulant faire des vins « Parker » qui ne plaisent pas à la majorité des consommateurs européens.. Ensuite, aux rumeurs évoquant des prix excessifs : la grande majorité des bordeaux est vendue à un prix bien inférieur à celui des Grands Crus.... Et, en final, la cause de la crise que Bordeaux traverse est à chercher dans le discrédit dont nos vins sont victimes ! Pendant ce temps-là, les autres (Espagne, Australie, Chili,…) collent au marché… »
Par bonheur, il reste d'innombrables réussites d'exception dans le vignoble bordelais, chacune dans leur catégorie, dont les vins que nous vous présentons dans une autre rubrique de ce newsletter.
Bernard GEERAERD
-------------------------
Photo : Francis Boutémy lors de son passage en Belgique en juin 2006



Rédigé par bg
Posté le 2006-06-27 17:36:20 / ref_article : 8

version : imprimable

Les 5 derniers articles de cette rubrique
Le restaurant Nou Fusion et sa patronne Patricia
Nicolas Pomar, OSS 117 dans le vin
Frédéric Hill, directeur général de l'hôtel Stanhope
Gérard Bertrand célèbre la trentième vendange de ses domaines
Le magasin Rob fête ses 70 ans

Les archives de cette rubrique





 

Newsletter


insérer
votre email

 

Partenaires


Vinibel.be

Spécialisé dans la vente de vins en ligne


saveurs-regions.be

Les Saveurs de nos Régions par Guy Delville, chroniqueur gastronomique

Patrimoine des terroirs
L'association de vignerons Patrimoine des Terroirs
réunit une vingtaine de vignerons de 10 régions françaises.

Rhône Tourisme
 

Pub

 

copyright - www.vignoblechos.com - Newsletter Désabonnement

www.WebC.be

Partenaires